AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the day i tried to live (w/august)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: the day i tried to live (w/august)   Mar 17 Fév - 19:48


call all your friends
tell them i'm never coming back
✻✻✻


Two years ago.
Les rayons du soleil passaient à travers la fenêtre et se déposaient sur la peau douce de Madelyn, la caressant délicatement. La jeune fille, alors âgée de 21 ans, se tenait devant le miroir de sa chambre, se regardant sans se voir. En réalité, son esprit était occupé par les souvenirs qui avaient décidé de refaire surface à ce moment précis. Des cris, des pleurs, des morts. Elle voyait encore les visages sans expression des victimes qui s'entassaient dans les rues. Les yeux vides, ils la fixaient alors qu'elle se rendait à la mairie, lui faisant peur et la hantant encore aujourd'hui. Elle repensait aussi aux gens qu'elle croisait habituellement, et qui étaient désormais six pieds sous terre. Les Jours Sombres avaient été un véritable massacre, et Madelyn n'était pas prête de l'oublier. Sa mère entrouvrit la porte de sa chambre, ce qui tira la jeune rousse de ses pensées. « Maddie, tu es prête ? » Lentement, elle se tourna vers sa mère, un sourire forcé aux lèvres. « Oui, j'arrive. » répondit-elle d'un air enjoué, tout aussi forcé que son sourire. Maddie reposa son regard sur son reflet, s'observant réellement cette fois. D'une main, elle lissa sa longue chevelure rousse, sa fierté. Elle tira sur sa jupe, la trouvant trop courte. Elle l'a trouvée toujours trop courte, mais c'était un cadeau d'Isaac. Alors elle l'adorait, qu'importe la quantité de tissu. Un faible sourire étire ses lèvres alors qu'elle pense à l'homme qui fait battre son coeur depuis trois ans. Même lui n'arrive pas à faire partir la morosité qui entoure Madelyn depuis qu'elle s'est levée. Mais ce n'est pas de la faute d'Isaac. Aujourd'hui est un jour spécial, un jour de deuil pour les habitants du district, un jour de fête pour ceux du Capitole. Après un dernier regard vers son reflet, Maddie quitte sa chambre.

La petite famille arrive ensemble sur la Grande Place, se montrant unie alors que depuis la Revolution, la famille ne fait que de se dissoudre. La faute aux convictions d'August, la faute à celles de leurs parents. S'arrêtant au bord de la place, Maddie, August et leur aîné se tournent vers leurs parents, un sourire triste aux lèvres. « Ne vous inquiétez pas, tout ira bien. » leur assure le paternel, les fixant un à un. Maddie hoche la tête, regarde une dernière fois ses parents et se tourne vers son aîné, le premier enfant de la fratrie. « Tu as de la chance, toi. Tu ne participes pas. » Personne ne répond, laissant le silence planait autour d'eux. Elle a raison, après tout, il est trop vieux pour être moissonné. Il a de la chance. « Je suis juste né au bon moment. » finit-il par répondre, sans tonalité, sans expression. Et pourtant, il se penche vers sa soeur et dépose une tendre bise sur son front. « Ils ne te prendront pas, Maddie. Ils sont trop bêtes pour faire ça. » Elle hoche la tête et sans rien ajouter de plus, se dirige vers sa place, sagement. Sur son passage, elle reconnait quelques têtes familières, leur adresse un discret signe de la main. Et puis elle s'assoit sur la chaise qui lui a été assignée, face à la scène. Nerveuse, elle ne peut s'empêcher de regarder du côté des garçons. Elle cherche August des yeux, ainsi qu'Isaac. Elle n'a même pas eu le temps de voir Isaac ! Et s'il faisait parti des moissonnés ? Oh, elle s'en voudrait toute sa vie. Mais Maddie n'a pas le temps de s'inquiéter à propos de ça, parce que l'angoisse que, elle, puisse être choisie revient à grand galop. Elle ne veut pas quitter sa famille, ses amis, son Isaac, elle ne veut pas être enfermée dans cette nouvelle attraction. Le temps s'écoule, le temps à Madelyn de devenir complètement nerveuse. Et puis finalement, une silhouette s'avance sur la scène, radieuse, énergique. Elle ne devrait pas aussi contente, pas quand elle s'apprête à briser la vie de plusieurs individus, de familles entières.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: the day i tried to live (w/august)   Mer 18 Fév - 17:15

August était partit au petit matin de la maison, c'était devenu son habitude depuis les Jours Sombres. Depuis que son père et lui s'étaient disputés, violemment, au sujet du Capitole et de la Rébellion. Les rapports étaient encore aujourd'hui tendus entre eux, et le blond doutait que cela ne s'arrange un jour. Trop de mots avaient été dit, qui ne pouvaient être retirés. Si par chance il n'était pas moissonné, alors il trouverait le moyen de partir de la maison pour vivre sa propre vie. Il avait déjà un métier, un peu d'économies, il pourrait s'en sortir. Pas comme tous les pauvres gens qui avait perdu leurs vies durant les affrontements. August n'y était pas allé, trop lâche, trop peureux. Il devait vivre aujourd'hui avec ce point sur la conscience, poids qui écrasait son coeur, alors que les cris et les bruits de balles hantaient ses souvenirs. Avant d'arriver à la place publique où se tenait la moisson, le blond était passé chez Isaac, les deux amis décidant de se rendre ensemble là bas où ils retrouveraient la famille d'August. Ce dernier était nerveux, que ce soit au sujet de la moisson, mais à l'idée de revoir ses parents. Depuis la fin de la Rébellion, il ne s'était pas retrouvé plus de quelques minutes en leur compagnie. Seuls Maddie et leurs frères acceptaient de passer du temps avec lui. Arrivés au bord de la place, August salua Isaac ainsi que ses parents pour rejoindre sa famille. Il prit dans ses bras sa petite soeur, son trésor, avant de saluer son frère et sa soeur ainée, hochant simplement la tête à l'adresse de ses parents. Le blond se mordit la lèvre pour ne pas lancer une réplique cinglante à son père. Il était possible que ce soit la dernière fois qu'ils se voient et August ne tenait pas à avoir une dispute en souvenir, pas une autre. Et il ne voulait pas infliger cela à Maddie. Il glissa sa main dans la sienne alors qu'elle échangeait quelques mots avec leur frère ainé, exempt de la moisson. Il ignorait s'il était le plus chanceux de tous, car quoi qu'il arrive, il perdrait malgré tout quelqu'un. Un signal sonore se fit entendre, annonçant le début du tirage. August échangea un dernier regard avec Maddie avant de lacher sa main et de rejoindre les garçons, cherchant son meilleur ami pour assister à ce terrible jeu du hasard. Le temps semblait s'étirer autour d'eux, sous un soleil de plomb, avant que la présentatrice, affublée de la dernière tenue en vogue au Capitole ne fasse son apparition, un sourire indolent sur ses lèvres. August sentit la colère monter en lui et échangea un regard Isaac qui secoua la tête. Sans lui, songea le blond, il ne serait pas là aujourd'hui pour assister à cette mascarade. "Bienvenue chers habitants du District pour ce premier tirage pour le labyrinthe. Trois garçons et trois filles seront désignés par ma main innocente et envoyés au Labyrinthe." commença t'elle sans quitter son sourire. Elle indiqua les deux bols devant elle, contenant tout un tas de petit papier où se trouvaient le nom de toutes les personnes âgées de 15 à 25 ans. "Si et lorsque votre nom sera tiré au sort, vous devrez sortir de votre rang où des pacificateurs vous attendront pour vous mener dans l'hôtel de ville juste derrière moi. Vous aurez un quart d'heure pour saluer vos proches avant de partir pour le Capitole où vous serez préparés pour le Labyrinthe. Excitant non ?" dit elle, toute contente d'elle. Son sourire se figea quelque peu lorsqu'elle n'eut aucune réponse de la part du public. Elle toussa pour se donner contenance et commença par le bol à sa droite. August se tourna sur le côté, cherchant Maddie du regard, sans succès. "Isaac, si jamais je suis choisis, je veux que tu veilles sur Maddie, promis ?" "Tu sais très bien que oui, pareil si c'est moi, ok ?" Le blond acquiesça et les deux jeunes hommes reportèrent leur attention sur la scène alors que le prénom d'une première fille fut annoncé. Il y eu quelques murmures mais la jeune femme sortit du rang sans faire d'esclandre, rapidement rejointe par deux agents qui l'emmenèrent à l'intérieur. Pour le second prénom, la présentatrice plongea sa main dans l'autre bol, elle sortit un petit papier qu'elle déplia et annonça le résultat un sourire sur ses lèvres. "August Marshall !" annonça t'elle, toujours souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: the day i tried to live (w/august)   Jeu 19 Fév - 15:32


call all your friends
tell them i'm never coming back
✻✻✻


Two years ago.
Assise sur cette chaise, au milieu d'une foule de visages inconnus, Maddie se sentait mal à l'aise. Et l'horrible sourire de cette femme du Capitole n'arrangeait rien. La jeune rousse avait beau se tordre le cou dans tous les sens, elle n'arrivait pas à apercevoir son frère, ou son copain. Ou même aucun membre de sa famille, ou un quelconque ami. Où était Anya et Charlie ? Ce manque de visages familiers l'angoissait encore plus qu'elle ne l'était mais heureusement (si on peut dire ça), la femme sur la scène se décida enfin à parler. « Bienvenue chers habitants du District pour ce premier tirage pour le labyrinthe. Trois garçons et trois filles seront désignés par ma main innocente et envoyés au Labyrinthe. » Madelyn baissa les yeux et fixa ses genoux, attendant sagement que ce dur moment soit passé. Après tout, quelle était la probabilité qu'elle, ou un de ses proches, soit tirée au sort ? Très peu, son nom ne représentait qu'un seul papier dans ce gros bocal rempli aux trois quarts. « Si et lorsque votre nom sera tiré au sort, vous devrez sortir de votre rang où des pacificateurs vous attendront pour vous mener dans l'hôtel de ville juste derrière moi. Vous aurez un quart d'heure pour saluer vos proches avant de partir pour le Capitole où vous serez préparés pour le Labyrinthe. Excitant non ? » Excitant n'était pas le mot qu'aurait choisi Madelyn. Stupide, effrayant, oui. Mais excitant, jamais. Elle se força à relever la tête et à fixer cette femme alors qu'elle plongeait sa main dans le bocal destiné aux filles. Puisse le sort être en ma faveur, puisse le sort être en ma faveur, puisse... « Sally Collins ! » Une vague de soulagement emporta Maddie alors que la dénommée Sally se frayait un chemin jusqu'à la scène où elle fut prise en charge par deux pacificateurs. Plus que deux noms, deux risques d'être tirée au sort. Avec son sourire immaculé, la femme se tourna à présent vers le bocal des garçons. Alors qu'elle s'apprêtait à plonger la main dedans, Maddie aurait juré l'avoir vu se lécher les lèvres, une lueur d'excitation dans son regard, tel un prédateur prêt à bondir sur sa proie. La main plongea finalement dans le bocal, tournant et retournant les noms qui s'y trouvait pour finalement ressortir avec un bout de papier. La femme déplia le papier lentement, faisant durer l'attente et l'angoisse qui s'était emparé des jeunes et de leurs familles. Dans une dernière tentative, Maddie tenta d'apercevoir les hommes qu'elle aimait, Isaac, August, mais avant qu'elle n'y arrive, la voix de la femme retentit au dessus d'elle. « August Marshall ! »

Maddie tourna la tête vers la scène. Le temps semblait ralentir, tout tournait autour d'elle. Elle manquait d'air. Les gens, les voix, tout allait au ralenti, comme si le Temps lui même essayait de comprendre ce qui se passait. Maddie n'entendait plus rien, seul son frère l'importait. Elle se leva brusquement, le cherchant du regard. Et puis elle le vit. Elle le vit se lever calmement, sans un mot, sans une larme, et descendre l'allée principale jusqu'à la scène. « Non ! » Le cri sortit de sa bouche sans qu'elle ne s'en rende compte, attirant tous les regards sur elle. Ses jambes lui semblaient si lourdes, mais elle passa par-dessus, courant à la suite de son frère. « August ! » Avant qu'elle n'arrive à lui, des pacificateurs avaient déjà intercepté Maddie, lui barrant la route. Mais elle se fichait de leur présence, on ne lui enlèverai pas son frère. Elle criait à pleins poumons, hurlant le nom de son frère, tentant de le toucher du bout des doigts. Tout le monde la regardait, mais elle s'en fichait du regard des autres, c'était son frère en sécurité qu'elle voulait. « Je me porte volontaire ! Je suis volontaire pour aller dans le Labyrinthe à sa place ! » Elle ne cessait de se débattre, en vain, la route lui était toujours barrée. « Prenez-moi à sa place ! » Elle ne pouvait s'empêcher de hurler le nom de son frère. Elle avait failli le perdre durant les Jours Sombres quand il avait rejoint les rebelles alors ce n'était pas le gouvernement qui lui enlèverai. Elle était prête à prendre sa place pour ça, prête à abandonner sa famille, sa vie pour qu'on laisse son frère en sécurité. « Hélas ma puce, on ne peut se porter volontaire pour entrer dans le Labyrinthe ! » La voix cristalline de la femme arriva aux oreilles de Maddie et lorsque celle-ci comprit que son frère était condamné, elle s'écroula à terre. « Non, non, non. » Les larmes jusque là retenue prirent la place de la colère, inondant le visage laiteux de Maddie. Elle ne pouvait pas perdre son frère, pas August. Non, c'était impossible. Elle se coucha dans la poussière, pliée en deux, ravagée par les larmes et la triste réalité : son frère allait devoir la quitter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: the day i tried to live (w/august)   Dim 1 Mar - 19:45

August se figea lorsqu'il entendit son nom. Tous les regardèrent convergèrent sur lui mais lui resta immobile, comme s'il n'arrivait pas à intégrer cette information. Il savait qu'il y avait un risque qu'il soit choisit mais il n'avait pas pensé en faire partie, pas les premiers. Sa respiration était courte et rapide et après quelques secondes il se leva et se fraya un chemin dans la foule, rejoignnt l'allée centrale, tremblant. Il espérait que ça ne se voyait pas. Deux pacificateurs l'attendaient déjà, il les regarda tour à tour avant de regarder la scène alors qu'un cri déchirait le silence. August n'avait pas besoin de se retourner pour savoir qui venait de crier, c'était Maddie. Il se tourna vers elle, son coeur se brisant de la voir dans un tel état, de lui infliger cela, comme si la rébellion n'en avait pas déjà fait assez. Comme au ralenti, il la vit se lever à son tour et essayer de le rejoindre mais d'autres pacificateurs l'attendait déjà, l'interceptant après seulement quelques pas. August en fit de même vers elle et sentit les pacificateurs chargés de le ramener à l'hôtel de ville prendre chacun un de ses bras. La panique montait chez le blond, non pas pour lui, mais pour sa petite soeur. Il hurla lorsqu'elle se porta volontaire, hors de question qu'elle prenne sa place, non elle ne devait jamais connaître ce qu'il allait connaître, il fallait la protéger, peu importe le prix. Il se tourna vers la jeune femme sur scène. "Non non !!! Ne la prenez pas, pas à ma place !" hurla t'il de toutes ses forces devant la jeune femme qui expliqua alors que personne ne pouvait se porter volontaire pour une autre. A cela une vague de soulagement le parcouru, suivie par de la tristesse quand il vit Maddie s'effondrer au sol en larmes. Il fit un pas vers elle mais les pacificateurs le retinrent. "Laissez moi aller la voir, juste une minute." plaida t'il, des larmes dans les yeux. "Non, tu la verras après la cérémonie, avant le départ, maintenant tu avances ou tu vas le regretter." grogna un des hommes, lui donnant un coup de coude dans les côtes vers le podium. August grimaça mais lança un regard noir à l'homme de l'ordre avant de revenir vers Maddie. Il ouvrit la bouche mais ne sut quoi dire et se tourna alors pour trouver Isaac du regard, avant de fermer les yeux et de s'avancer vers le podium, encadré par les pacificateurs qui l'emmenèrent à l'intérieur, jusque dans une pièce où se trouvait la première fille tirée au sort.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: the day i tried to live (w/august)   

Revenir en haut Aller en bas
 

the day i tried to live (w/august)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Abonnement Xbox Live : 13 mois pour 30 €
» Napoleon: Total War Live - Streaming
» Invitation Xbox Live
» Live Hattrick saison 44
» Le meilleur jeu Xbox Live Arcade de 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FADE OUT LINES :: 
I GO TO SEEK A GREAT PERHAPS.
 :: Souvenir lointain :: v.1 :: rps
-