AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 stop hurting yourself ☆ louie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: stop hurting yourself ☆ louie   Mar 17 Fév - 20:34


louie & lizzie
All the small things, true care, truth brings. I'll take one lift, your ride, best trip. Always, I know, you'll be at my show, watching, waiting, commiserating


Les bras croisés par-dessus sa poitrine, Lizzie tenta le mieux qu'elle pouvait afin de se réchauffer. La nuit venait à peine de tomber et rien que le manque de soleil lui donnait des frissons. Elle tourna les talons, s'engouffrant dans l'infirmerie. La blonde enfila sa veste qu'elle avait laissée posée sur une chaise et alla jeter un coup d'oeil aux blocards présents. Une grande partie d'entre eux était des trancheurs, souvent des nouveaux, qui ne savaient pas encore comment bien magner leurs outils de travail. Dernièrement, il n'y avait pas de blessures graves et Lizzie en était on ne peut plus heureuse à ce propos. Les jours où ils avaient perdu d'autres blocards restaient à tout jamais marqué dans sa mémoire ; elle n'allait pas l'avouer devant tout le monde, mais elle était bien contente d'être arrivée ici une fois la situation stabilisée. Lizzie entreprit de ranger son matériel. La plupart de ses outils venaient des sponsors ; elle faisait son maximum pour plaire et ainsi obtenir de quoi soigner les autres. Malgré tout, elle faisait son maximum pour rester elle-même et ne pas vendre sa personnalité au Capitole.

Elle rangeait des compresses quand elle entendit des pas derrière elle. Un autre medjack, ou alors un blocard avait décidé de se dégourdir les jambes ; mais quand elle se retourna, c'est Louie qui se trouvait près de la porte. « Lou, quelle agréable surprise. » Lizzie lui sourit et se tourna, finissant de ranger les compresses. Louie, un de ses plus vieux amis ici, mais également un de ses patients les plus présents. Être coureur, ce n'était visiblement pas de tout repos. Une fois son matériel complètement rangé, Lizzie se dirigea vers le visiteur. « T'as encore besoin que je rafistole ? » Elle regarda Louie de la tête aux pieds, tentant de voir où se trouvait le problème, mais rien ne lui sautait aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: stop hurting yourself ☆ louie   Mer 18 Fév - 12:36


but those are the days that bind us together, forever
and those little things define us forever, forever
✻✻✻


Ça brûle. Tu serres les dents, continues de courir. Les jointures de tes mains sont blanches, tu serres avec détermination les deux anses de ton sac. La sortie est là, elle est proche, juste à toi, tu connais le chemin. Tu tournes à droite, accélères, bifurques à gauche, reprends discrètement ton souffle, fais un signe de la tête à ton camarade : quelqu'un a arraché du lierre ici, c'est bizarre. Mais ce n'est pas ta préoccupation première. Toi, t'as mal. Tu saignes, mais tu t'es arrangé pour le cacher. T'as remonté ta chaussette, t'as caché ta cheville et l'autre n'a pas regardé. Ça ne se voit pas, de toute manière, et si tu n'avais pas eu cette douleur sourde dans le pied, tu ne t'en serais surement pas aperçu. Mais ton sang coule sur ton pied gauche, tu sens le liquide chaud à l'interieur de ta chaussure. Au début, ça te dégoûtait. Mais maintenant, ce n'est plus le cas. T'as pris l'habitude de courir jusqu'à ce que tes muscles te brûlent, t'as pris l'habitude de te cogner aux murs, de trébucher dans des mauvaises herbes. T'as pris l'habitude de ne pas vivre dans un palace, Lou, mais d'toute façon, tu fais ça depuis que t'es gamin. Tu n'as jamais vécu dans un endroit bien. Alors lorsque tu arrives enfin dans le Bloc, tu fais un geste de la main à l'autre coureur et tu t'éclipses discrètement direction l'infirmerie. Tu n'sais pas qui t'y attendra, mais lorsque tu vois Lizzie, un sourire franc s'allume sur tes lèvres roses. Elle te voit arriver avant même que tu ne puisses placer le moindre mot. Elle te parle en rangeant le matériel. « Moi aussi j'adore te voir, moi j'aurais préféré que ce soit dans un autre contexte... » souffles-tu doucement, la bouche crispée. Avoir une blessure à la cheville n'est pas grand chose en soit mais courir toute une journée avec fait souffrir. Vraiment beaucoup souffrir. « Ouaip, si tu pouvais me rafistoler la cheville gauche ça m'arrangerait j'en ai besoin pour courir ! » dis-tu d'un ton clair. Avec Lizzie, pas besoin de jouer le renfermé, tu peux être heureux en paix, même si t'as mal à ce putain de pied.
Revenir en haut Aller en bas
 

stop hurting yourself ☆ louie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» stop hurting yourself ☆ louie
» Stop tout !!!
» [Stop-motion] Bionic-Nico Production
» [Stop-motion] Bionicle Echoes of Agora.
» [Stop-Motion] KOPAKA Corporation : Time to Redemption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FADE OUT LINES :: 
I GO TO SEEK A GREAT PERHAPS.
 :: Souvenir lointain :: v.1
-